Cercle des Camarades de la Culture et de la Politique

Forum non-orienté dédié à la culture et à l'entraide scolaire
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Philosopher, l'Art de clouer le bec aux femmes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uranium
Admin
avatar

Nombre de messages : 848
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Philosopher, l'Art de clouer le bec aux femmes   Dim 21 Jan - 20:15

"Où sont les femmes philosophes ? " a osé dire Botul. Philosopher serait-il une activité exclusivement masculine comme l'a prétendu et voulu Schopenhauer?

En effet, pour beaucoup d'entre nous, comptons le nombre de femmes philosophes que nous connaissons. Or, il apparait que ce nombre tient sur les doigts d'une main pour nombre d'entre nous. Evidemment, vous connaissez probablement Simone de Beauvoir et Simone Weil. Mais qui d'autre?
Pourquoi n'en connaissons nous pas?

Grâce au livre du même nom que mon sujet, je vais tenter de vous donner quelques réponses.

Dans l'Antiquité et particulièrement en Grêce, pour les femmes, parler sérieusement équivalait à se déshabiller en public. Ainsi, il y avait peu de femmes philosophes. Mais, il y en avait quand même, pour parler avec une femme, il fallait aller voir une hétaïre... Quelques unes sont célèbres dont Aspasie, femme de notre célèbre Périclès.

Une chose différentie souvent les femmes des hommes: la soif de compétition. Les femmes ne veulent pas être en concurrence avec les hommes comme ces derniers veulent l'être.

Pour être reconnu comme un philosophe, il faut avoir laissé une empreinte écrite ou que quelqu'un l'ai fait pour nous (Socrate).
Or, c'est précisément ce qui a fai défaut aux femmes philosophes, plus modestes et ne désirant point écrire pour écrire. Car, pour écrire il faut avoir quelqu'un à qui écrire.
Même des femmes qui ont écrit (correspondances) ont été oubliées car elle n'avait ni le désir ni le besoin de publier leur oeuvre.


Finalement, philosopher et écrire sa philosophie, ne serait ce pas l'apogée de l'arrogance? fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culturama.frbb.net
Lansraad
Cauet
avatar

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 21/01/2007

MessageSujet: Re: Philosopher, l'Art de clouer le bec aux femmes   Dim 21 Jan - 21:38

Mon plan se résumera en 3 parties...

Eh bien tout d'abord il est plausible que publier ses idées soit de l'arrogance, car celà sous entend que l'on estime être assez brillant pour avoir touché la vérité...

D'un autre côté, ce pourrait être l'apogée de la pitié ^^
Faire partager aux autres, ignorants, le fruit de notre savoir que nous leur tendons sur un plateau d'argent.

Il est regrettable que les femmes n'aient pas eut cette "arrogance" d'écrire car il est certain que nous avons perdu quelque chose... Par contre heureusement que toutes les femmes n'ont pas écrit :p


Philosopher n'est pas de l'arrogance, en somme, car celle ci peut être neutre, dénuée d'intérêt autre que celui de modifier certaines mentalités ou certains principes erronés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Uranium
Admin
avatar

Nombre de messages : 848
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Philosopher, l'Art de clouer le bec aux femmes   Dim 21 Jan - 21:43

Philosopher pour modifier les mentalités...
C'est intéressant mais comment savoir qui a raison?
Les avis des philosophes divergent tous. Et, cela pose un problème: on ne peut pas réellement se servir d'un philosophe par argument d'autorité car il suffirait de citer un autre philosophe pour réfuter l'idée énoncée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culturama.frbb.net
Imagine
Van Damme
avatar

Nombre de messages : 544
Age : 27
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Philosopher, l'Art de clouer le bec aux femmes   Lun 22 Jan - 22:54

Tu poses un problème très justement, camarade Uranium. La relativité du jugement philosophique. Cela ne tient-il pas tout simplement à la relativité de la vérité en elle-même ? (Pour un exemple simple, confronter la vision de Hegel et Kierkegaard sur la question).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://stcdp.bbfr.net/
Uranium
Admin
avatar

Nombre de messages : 848
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Re: Philosopher, l'Art de clouer le bec aux femmes   Lun 29 Jan - 0:52

Oui, Imagine.

Mais ne peut on pas imaginer qu'il y ait une vérité absolue? Qui n'a jamais rêvé de l'omniscience?
Si cette vérité existe, elle dépasse l'homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culturama.frbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Philosopher, l'Art de clouer le bec aux femmes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Philosopher, l'Art de clouer le bec aux femmes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jean-François Lyotard, Pourquoi philosopher ?
» L'âge de philosopher
» "Philosopher c'est apprendre à mourir" (Platon)
» Dissertation de Philo TS1
» Nourriture et famine...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle des Camarades de la Culture et de la Politique :: Culturama :: Philosophie-
Sauter vers: