Cercle des Camarades de la Culture et de la Politique

Forum non-orienté dédié à la culture et à l'entraide scolaire
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les mathématiques de Summer à Babylone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uranium
Admin
avatar

Nombre de messages : 848
Localisation : Antibes
Date d'inscription : 18/01/2007

MessageSujet: Les mathématiques de Summer à Babylone   Mar 27 Mar - 20:22

Jusque là, les mathématiques n’étaient probablement qu’un divertissement. Mais, n’oublions pas que nous sommes maintenant IV millénaires avant la naissance de Jésus Christ. Le commerce joue maintenant un rôle important pour les humains.
On situe en général les débuts de l'écriture à Sumer, dans le bassin du Tigre et de l'Euphrate ou Mésopotamie. Cette écriture, dite cunéiforme, naît du besoin d'organiser l'irrigation et le commerce. Conjointement à la naissance de l'écriture naissent les premières mathématiques utilitaires (économie, calculs de surface). Le premier système numérique positionnel apparaît : le système sexagésimal. Le système de numération sexagésimal est le système de numération de base 60, notamment utilisé pour mesurer le temps ou les angles (en trigonométrie) et pour préciser des coordonnées géographiques.
Pendant près de deux mille ans, les mathématiques vont se développer dans la région de Sumer, Akkad puis Babylone. Les tablettes datant de cette période sont constituées de tables numériques et de modes d'emploi. C'est ainsi qu'à Nippur (à une centaine de km de Bagdad), ont été découvertes au XIXe siècle des tablettes scolaires datant de l'époque paléo-Babylonienne (2000 av J.-C). On sait donc qu'ils connaissaient les quatre opérations mais se sont lancés dans des calculs plus complexes avec une très grande précision, comme des algorithmes d'extraction de racines carrées, racines cubiques, la résolution d'équations du second degré. Comme ils faisaient les divisions par multiplication par l'inverse, les tables d'inverse jouaient un grand rôle. On en a retrouvé avec des inverses pour des nombres à six chiffres sexagésimaux, ce qui indique une très grande précision . On a également retrouvé des tablettes sur lesquelles figurent la liste des carrés d'entier, la liste des cubes et la liste des triplets pythagoriciens montrant qu'ils connaissaient la propriété des triangles rectangles plus de 1000 ans avant Pythagore. Des tablettes ont aussi été retrouvées décrivant des algorithmes pour résoudre des problèmes complexes .
Ils étaient capables d'utiliser des interpolations linéaires pour les calculs des valeurs intermédiaires ne figurant pas dans leurs tableaux. La période la plus riche concernant ces mathématiques est la période de Hammurabi (XVIIIe siècle av. J.-C.). Vers 1000 av. J.-C., on observe un développement du calcul vers l'astronomie mathématique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://culturama.frbb.net
 
Les mathématiques de Summer à Babylone
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bibliothèque idéale (en mathématiques)
» Mathématiques : exprimer un intervalle
» aux profs de maths: récit policier et énigme mathématiques
» Quelques vérités mathématiques du Coran !
» ROMAN- 1900 : Colette, Claudine à l'école, Problème de mathématiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cercle des Camarades de la Culture et de la Politique :: Culturama :: Mathématiques-
Sauter vers: